Ces nouvelles textures qui embellissent le soin

Le marché du soin Prestige rebondit en 2015

 

Paris, le 10 septembre 2015 : D’après la dernière étude de The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, le segment du soin beauté prestige connaît une reprise, portée par le dynamisme des textures fluides.

Le circuit de la parfumerie sélective renoue avec la croissance sur le 1er semestre 2015 avec une progression 0,7 % en valeur. Ce réveil s’appuie sur un retour à la croissance du parfum et du maquillage, mais en premier lieu sur une jolie reprise segment du soin (21 % du marché de la beauté) et contribue à plus de la moitié des gains du circuit. Avec une croissance de 1,9 % en valeur à fin juin 2015, le soin prestige est porté par la montée en puissance de textures légères telles que les sérums et les huiles, dont le succès devrait perdurer sur la 2ème partie de l’année.

Soin : l’art et la matière

Sur une catégorie soin dominée par les crèmes, les sérums (2ème segment du soin) tirent la croissance à court terme (+ 14 % en valeur sur le 1er semestre 2015) comme à long terme (+ 22 % vs le 1er semestre 2011).. Ils contribuent ainsi aux 3/4 des gains du soin sans pour autant pénaliser les crèmes qui se stabilisent après 2 années de recul.

Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group analyse : « Si des catégories plus basiques sont concurrencées par d'autres circuits de distribution, les sérums, plus concentrés en actifs et sur lesquels les marques Prestige ont réalisé de fortes avancées technologiques, sont de plus en plus plébiscités par les consommatrices qui intègrent ces accélérateurs d'effet du soin dans leur routine. Le sérum est l'allié idéal de la crème de jour, il la complète et renforce son efficacité. Légèreté, facilité d'application et effet immédiat sont autant d'atouts pour séduire la consommatrice française. »

Cette huile de beauté qui conquiert la France

Tout comme les sérums, les huiles montent en puissance dans le circuit sélectif avec une croissance de 44 % sur le premier semestre et un chiffre d’affaires qui explose notamment sur le secteur de l’anti-âge. Particulièrement sensorielle, elle est facile à appliquer et conquiert tous les segments du soin visage et corps : du stratégique anti-âge à l’hydratation, en passant par la déclinaison solaire : impossible de passer à côté, c’est LA tendance soin de l’année.

Venue d’Asie et d’Orient, l’huile s’associe à une routine beauté spécifique : un rituel jugé fastidieux longtemps boudé en France, doublé d’un préjugé sur une texture perçue comme grasse. Le succès des formules sèches et légères lancées en pharmacie ces dernières années, a ouvert la voie à une offre de produits sélectifs séduisant les consommateurs. Une tendance qui surfe sur la naturalité, car les huiles sont essentiellement composées d'ingrédients naturels.

Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group, conclut : « Les textures légères ont le vent en poupe et cette tendance s’inscrit dans le long terme avec l’arrivée sur le marché de produits hybrides, combinant la naturalité de l'huile à la technicité des sérums. Ainsi les "sérums en huile" cumulent le pouvoir nourrissant des huiles et la fraicheur du sérum. Les bénéfices des huiles s’intègrent de plus en plus aux différentes textures et la rentrée 2015 devrait confirmer cette tendance avec l'arrivée d'innovations comme les gels-en- huile ou les baumes-en-huile. »

 

 

Ventes Valeur M€

Évolution Valeur en %

Total Soin

267,3

2%

Crème

132,4

0%

Sérum

44,8

14%

Huile

5,4

44%

Répartition des ventes du segment Soin. YTD fin juin 2015

 Source Panel NPD BeautyTrends®/ The NPD Group.


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Marie Carbonnel (Française), PR Consultante,
Mobile : + 33 (0) 6 21 81 64 22
marie@greenfieldscommunications.com

Remplissez ce formulaire pour en savoir plus !