2017 : le jouet en quête d’un moteur de croissance

Les prédictions pour la fin de l’année

Paris le 13 septembre 2017 : The NPD Group,  l’un des leaders mondiaux des études de marché, se penche sur les grandes tendances des ventes de jouets en France en 2017.

Après une année 2016 en demi-teinte qui a vu les ventes augmenter de 1% en valeur, les intervenants du marché du jouet français retiennent leur souffle alors que le retour à la croissance peine à se matérialiser avec des ventes en progression de 0,7% à date (cumul à date arrêté au 23 juillet). La France est cependant dans la moyenne européenne puisque les ventes sur l’ensemble des 5 principaux pays européens (France, UK, Allemagne, Espagne, Italie) n’ont progressé que légèrement à +1,1% à fin juin.

Frédérique Tutt, Expert Monde du marché du Jouet pour The NPD Group commente «  Le marché hexagonal du jouet reste stable et malgré quelques phénomènes moteurs qui ont dynamisé les ventes au printemps comme la mode des hand-spinners qui s’est répandue dans le monde entier comme une traînée de poudre grâce aux réseaux sociaux, la croissance continue de se faire attendre. Parmi les meilleures progressions on recense les jeux et puzzles portés par les cartes stratégiques (+20%) et les jeux de société (+7%) ainsi que les poupées qui progressent grâce aux mini poupées (+50%). »


Les tendances phares

Le printemps et l’été 2016 avaient été rythmés par la coupe d’Europe de football ainsi que de la folie autour du jeu Pokémon Go et l’on retrouve cette année encore 3 jeux Pokémon dans le top 10 des meilleures ventes à date. 


Le succès de ces produits illustre une nouvelle tendance que l’on retrouve dans le monde entier : un engouement de plus en plus marqué pour les collections. Qu’ils prennent la forme des fameuses cartes Pokémon, des médailles Yo-Kai Watch, de figurines d’action ou de mini poupées, les jouets à collectionner représentent plus d’un jouet sur 9 acheté en France et leurs ventes sont en progression de +11% par rapport à l’année passée.  Avec un prix de vente modéré de 7.65€ en moyenne contre 12.63€ pour l’ensemble du marché, ces produits ont l’avantage de faire plaisir à moindre coût.

En parallèle, l’actualité du jouet continue de coïncider avec les sorties cinéma et les nouveaux dessins animés.  Parmi les succès à date on compte le retour des Transformers, de Spider-Man et de Cars 3 qui a pris l’ascendant à fin juillet et retrouvé son public français.  Tous vont avoir fort à faire avec le nouveau Star Wars Episode VIII et son lancement en septembre avec  Force Friday 2. 

Que nous réserve le dernier trimestre 2017 ?

Dans ce contexte, The NPD Group reste confiant pour la période de rentrée des classes et des fêtes de fin d’année.  De nouveaux films vont sortir en salle  avec notamment LEGO Ninjago the Movie, un tout premier film Mon Petit Poney et le 8ème épisode de la saga Star Wars.  On attend également le retour très attendu de Beyblade et de belles nouveautés dans les catégories traditionnelles (activités artistiques, construction et jeux de société) comme du côté des jouets high tech et interactifs, dont certains s’enrichissent en intégrant des modules de programmation. Le The NPD Group table donc sur une augmentation des ventes de l’ordre de +3% pour l’ensemble de l’année ce qui pousserait le marché au-dessus de la barre de 3,5 milliards d’Euros pour 2017.


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Lucie Arnaud, Consultante Relations Presse
Tél.: +33(0) 7919 967 346
lucie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité.

Follow Us

© The NPD Group, Inc.