Beauté Prestige: en France, les ventes de parfums haut de gamme résistent mieux que le soin et le maquillage, selon une étude de The NPD Group

Par rapport à la même période en 2019, les ventes en ligne ont pratiquement doublé entre janvier et fin octobre 2020, pour représenter 13 % des ventes globales

Paris, le 15 decembre 2020 — En France, les ventes de parfums haut de gamme font preuve de résilience face à la conjoncture difficile comme le révèle une étude de The NPD Group. Ce marché a réalisé un chiffre d’affaires de 1,21 milliard d’euros entre janvier et fin octobre 2020. Pendant ces dix premiers mois de l’année, la catégorie des parfums a certes baissé de 18 % en valeur par rapport à la même période en 2019, mais cela constitue une performance bien supérieure à celle du marché global de la beauté sélective en recul de 22 %.

Hausse des ventes en ligne de parfums

Les ventes en ligne de parfums haut de gamme ont augmenté de 41 % entre janvier et fin octobre 2020, par rapport à la même période l’année précédente. Pendant ces dix premiers mois de l’année, elles ont largement dépassé les performances du marché global de la beauté sélective en ligne, en hausse de 34 % par rapport à 2019.

Bien que les parfumeries et grands magasins aient réouvert depuis mai, les ventes en ligne de parfums ont accéléré leur croissance au sortir du 1er confinement. D’août à octobre 2020, celles-ci ont enregistré une augmentation de 46 % en valeur, confirmant une confiance en hausse des consommateurs pour acheter leur jus préféré en ligne. Les ventes de coffrets cadeau de parfums ont été particulièrement dynamiques pendant cette période, en augmentation de 98 % par rapport à l’année précédente.

Ces résultats positifs se sont traduits par un quasi doublement du poids des ventes en ligne entre janvier et fin octobre 2020 par rapport à la même période l’année précédente : 13 % (contre 7 % en 2019).

Magasins physiques

À leur réouverture, les magasins physiques (brick & mortar) ont continué de jouer un rôle important dans l’expérience des consommateurs.  Adoptant une démarche dynamique pour assurer des conditions sanitaires adaptées, ils ont réussi à limiter la baisse des ventes : d’août à octobre 2020, celles-ci ont perdu 9 % par rapport à la même période en 2019..

Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group, commente : « Le poids des achats en ligne de parfums haut de gamme reste encore modeste en France en comparaison avec d’autres secteurs d’activité ou d’autres pays comme le Royaume-Uni ou l’ Allemagne et le e-commerce ne peut pas compenser les pertes des magasins physiques lorsque ceux-ci sont fermés. Cependant les marques et les enseignes ont démontré une agilité et une capacité d’adaptation très rapides ces derniers mois en proposant de nouvelles manières de tester les parfums à la maison et en développant le conseil en ligne ou par téléphone, le click and collect et le live streaming. Les consommateurs découvrent de nouveaux moyens de faire leurs achats, leurs habitudes se transforment et nous anticipons de belles performances des ventes en ligne pendant la période des fêtes 2020, qui se poursuivront en 2021. 


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Lucie Arnaud, Consultante Relations Presse
Tél.: +33(0) 7919 967 346
lucie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.


Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité|Cookie Settings.