Home Actu Communiqués de presse Étude du marché de la restauration rapide

Le temps d’une pause ou en grande pompe : les visites en restauration commerciale augmentent de 10 % sur la période des fêtes de fin d’année. Une aubaine pour les restaurateurs qui surfent sur la thématique.

Paris, le 9 décembre 2016 – À partir de données enregistrées entre 2009 et 2015, The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, analyse aujourd’hui les raisons de la croissance du marché de la restauration commerciale sur les dix derniers jours de décembre (20 au 31 décembre inclus).

Repas sur le pouce…?

Si la période des fêtes de fin d’année a toujours été un rendez-vous majeur pour l’ensemble du secteur, les circuits de la restauration à table et de la restauration rapide tirent particulièrement leur épingle du jeu. C’est le cas des chaînes de burgers qui gagnent 3 points en part de marché, passant à 18 % des visites en restauration commerciale, contre 15 % sur le reste de l’année. Le segment enregistre notamment des pics de fréquentation à l’heure du dîner et au cours de l’après-midi grâce aux consommateurs fatigués par les courses de Noël de dernière minute qui s’accordent des pauses gourmandes ou offrent une collation aux enfants.

…ou de gala?

Si la plupart des restaurants à table connaissent une progression de leur part de marché en visites à la fin de l’année, les restaurants de spécialités (grills, italiens, asiatiques (thaï, japonais, etc.), fruits de mer ou encore spécialités françaises ou crêperies) sont particulièrement plébiscités pour leur dimension festive et conviviale. Mention spéciale aux indépendants, dont la part de marché passe de 73 % à 76 % des visites de la restauration à table sur les dix derniers jours de l’année.

Les Français sont connus pour aimer se rassembler autour d’un repas: la période des fêtes y est particulièrement propice! On constate que les visites familiales (adultes + enfants) augmentent sur la fin d’année, puisqu’elles concernent 35 % des visites, contre 30 % habituellement. Et ce n’est pas tout! La famille s’agrandit: les repas passent de 4,6 à 5 convives. Côté addition, le facteur «groupe» engendre une augmentation du ticket moyen qui passe de 64 € à 80 €. Cette hausse de l’addition s’explique également par la commande de produits premiums tels que le saumon, le magret ou les fruits de mer particulièrement plébiscités en famille, mais aussi par l’augmentation du nombre de plats commandés par personne. Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group analyse : «Le nombre d’items en restauration à table pendant les fêtes se rapproche de 4 (3,9) - contre 3,3 le reste de l’année. 1 personne sur 5 commande des entrées (+ 20 %), tandis que les desserts progressent de 30 % (soit 1 personne sur 3, contre 1 personne sur 4 le reste de l’année). Même chose pour les fruits de mer ou encore le champagne: la consommation de cette boisson festive étant multipliée par trois sur les dix derniers jours de l’année (6 % contre 2 % des commandes habituellement)».

La course à la magie des fêtes

Rien n’est trop beau pour séduire les clients potentiels, plus enclins que le reste de l’année à franchir la porte des restaurants. Tous les segments surfent sur cette aubaine! Les chaînes de coffee shops proposent des boissons de Noël avec recettes à la cannelle ou customisent leurs packagings comme les gobelets Starbucks, dessinés par les consommateurs eux-mêmes. Les restaurants rapides n’hésitent à pas mettre à la carte des burgers de Noël ou autres plats festifs. Même les restaurants indépendants mettent en place des affiches proposant des menus de fête ou bien des plateaux de fruits de mer à se faire livrer à domicile. Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group souligne «Cette année nous espérons voir de meilleurs résultats que l’année passée avec une ambiance plus festive et optimiste».

Définition des circuits:

La restauration commerciale inclut ici les circuits suivants :
  • la restauration avec service à table (cafés/bars/brasseries, restauration à thème et non thématique)
  • la restauration rapide (fastfoods, vente à emporter/livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS, cafétérias)
  • la restauration dans les transports et lieux de loisirs (musées, parcs d’attraction…)

La restauration commerciale exclut le segment des cantines (qui appartiennent à la restauration collective).

A propos du panel CREST

Le panel CREST de The NPD Group permet de suivre les comportements des consommateurs dans les établissements de restauration commerciale et collective 365 jours sur 365 : type d’établissement et enseigne visité(e), moment et mode de consommation, dépense moyenne et produits consommés. CREST offre ainsi une vision dynamique du marché de la Consommation Hors Foyer et des catégories aliments et boissons.

CREST est disponible en Europe, Amérique du Nord, Asie et Australie. Le panel est représentatif de la population du pays.


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Lucie Arnaud, Consultante Relations Presse
Tél.: +33(0) 7919 967 346
lucie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

Follow Us

© The NPD Group, Inc.