Le fast casual séduit de plus en plus de Francais

NPD se penche sur la nouvelle tendance de restauration hors domicile qui monte dans l’Hexagone

Paris, le 26 juin 2014 –The NPD Group, un des leaders mondiaux des études de marché, étudiant les comportements des convives tous les jours, révèle aujourd’hui que les visites d’établissements «fast causal» ont progressé de plus de 15% depuis 2008 en France et cela dans un contexte de crise, alors que la restauration commerciale est en baisse à -3%. NPDdéfinit le «fast causal» comme le segment de restauration moderne qui intègre la rapidité du service, la décoration chaleureuse et conviviale, la fraîcheur et la qualité des produits pour un prix positionné entre la restauration rapide et la restauration à table. Avec plus de 15 millions de visites additionnelles en 2013 comparé à 2012, ces établissements sont très prisés en France et répondent parfaitement à l’exigence actuelle de qualité et de produits frais à un prix raisonnable que l’on observe au sein de la restauration rapide.

Fast casual: la réponse idéale au double critère qualité/prix

Ce segment représente les avantages d’accessibilité et de rapidité des fast-food tout en maintenant une qualité de produits et une expérience proches de la restauration à table. «Depuis quelques années, le consommateur de restauration rapide devient de plus en plus attentif au prix et à la fraîcheur des produits qui lui sont proposés» commente Maria Bertoch, Industry Expert de la Division Foodservice Europe de NPD Group. «Alors que seulement 10% des français citaient le prix comme critère de choix principal d’un établissement de restauration en 2008, le pourcentage s’élève à 18% en 2014. Même observation pour la qualité et le choix des produits: un critère de choix de restaurant pour 16% des français en 2008 et pour 21% aujourd’hui».

Ces établissements se distinguent à la fois par la qualité et le côté plus sain des produits préparés sur place et par l’atmosphère qui y règne, offrant une personnalisation des menus pour le consommateur et créant une expérience plus haut de gamme que le fast food traditionnel. «Parmi les enseignes qui montent, poursuit Maria Bertoch , on peut citer les chaînes françaises Bert’s, Cojean, Francesca et quelques intervenants venus d’ailleurs – Exki, Vapiano, Chipotle, Prêt à manger, Au Pain Quotidien, offrant tous une expérience culinaire bien définie et empruntant à la fois à la rapidité du fast-food et au confort du service à table. On peut également citer un engouement pour les burqers de qualité proposés par les enseignes de fast casual comme Paris New York burgers, Big Fernand, Blend, The Beef Club et Le Camion Qui Fume.»

Les français ouverts aux nouveautés

Les français sont particulièrement réceptifs à cette nouvelle tendance – les données NPD montrent qu’en Europe, le fast casual est un segment populaire en Angleterre et en Allemagne où il affiche également des croissances en visites à deux chiffres pour l’année 2013. Le profil classique du fan de fast casual est un consommateur relativement jeune puisque les 18-34 ans représentent la moitié des visites fast casual contre seulement 38% de la restauration commerciale. Le fast casual compte un peu plus de femmes – 60% de visites, mais aussi des CSP+. Les consommateurs sont plus nombreux à visiter le fast casual pendant la semaine (76% contre 70% pour la restauration commerciale) On trouve la majorité des enseignes de fast casual en Ile de France, mais progressivement ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans les grandes villes françaises.

«Ce concept colle vraiment bien à la culture culinaire française puisqu’il déculpabilise les amateurs de restauration rapide et de snacking grâce à une offre de produits plus sains et répond aux critères de confort et de convivialité que l’on attend de la restauration traditionnelle française pour un prix compétitif.» explique Maria Bertoch.

Fast casualle nouveau fast food?

Les données NPD montrent que la restauration rapide en France a mieux résisté et se porte mieux que la restauration à table. Au premier trimestre 2014, le segment fast casual (faisant partie de la restauration rapide) a confirmé sa croissance à deux chiffres (12%), alors que le segment rapide au total est stable en visites. Le poids du fast casual à date représente 5% des visites de la restauration rapide.

«La restauration rapide est vraiment en pleine mutation et l‘arrivée du fast casual est une belle opportunité pour le secteur. Grâce à ces nouveaux acteurs, le marché se diversifie et continue à séduire de plus en plus de consommateurs dont les demandes en terme de qualité, de prix et d’atmosphère se font de plus en plus précises et exigeantes»

Raisons du choix d'un restaurant: les différences clés entre la restauration rapide et le fast casual,
% de citations, multi-réponses

Panel CREST France, Cumul annuel mobile à fin Q1'14, NPD Group

Définition des circuits:
La restauration hors domicile inclut ici des circuits suivants :

  • la restauration avec service à table (cafés/bars/brasseries, restauration à thème et non thématique).
  • la restauration rapide (fastfoods, vente à emporter/livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS, cafétérias).
  • la restauration collective (restauration d’entreprises et autre restauration collective, située en bureaux ou usines, autogérée ou concédée)

 

A propos du panel CREST
Le panel CREST de NPD permet de suivre les comportements des consommateurs dans les établissements de restauration commerciale et collective 365 jours sur 365 : type d’établissement et enseigne visité(e), moment et mode de consommation, dépense moyenne et produits consommés. CREST offre ainsi une vision dynamique du marché de la Consommation Hors Foyer et des catégories aliments et boissons.

CREST est disponible en Europe, Amérique du Nord, Asie et Australie. Le panel est représentatif de la population du pays.


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Marie Carbonnel (Française), PR Consultante,
Mobile : + 33 (0) 6 21 81 64 22
marie@greenfieldscommunications.com

Remplissez ce formulaire pour en savoir plus !