Les produits capillaires haut de gamme ont la cote: le secteur s’envole de 30 % en un an. 

Paris, 24 mai 2016 – The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, se penche aujourd’hui sur l’essor du marché du capillaire.

Une croissance sans fourche

Véritable challenger du sélectif, le segment des capillaires représente 1,2 % du marché du soin en valeur. Dans un secteur global plutôt morose, il connaît un très fort dynamisme avec une croissance de 30 % sur l’année écoulée et pèse aujourd’hui près de 6,4 millions d’euros. Un véritable engouement pour les capillaires haut de gamme et un retour à l’innovation expliquent ce phénomène. En 2015, le chiffre affaires généré par les nouveautés a été 2,7 fois plus élevé qu'en 2014 avec 31 produits lancés dans l’année. Toutefois, le niveau global réalisé par les lancements reste encore faible et ne représente que 5 % des ventes totales (soit 2 fois moins que la moyenne sur la catégorie du soin). Ainsi, le dynamisme du secteur est principalement porté par des produits existants qui progressent de 26 % en un an.

Mathilde Lion, Expert Beauté Europe chez The NPD Group commente : «Le réveil de ce marché plutôt timide s’explique par l’intérêt croissant des consommateurs pour des produits capillaires haut de gamme qui vont répondre à des attentes spécifiques et personnalisées sur les shampoings et soins capillaires. Avec un prix moyen de 27€ dans le marché sélectif, les parfumeries et les grands magasins ciblent ici des consommateurs pour lesquels les produits capillaires ne sont pas un achat basique et qui vont rechercher le même niveau de personnalisation, de concentration d’actifs et de résultat que dans un soin de prestige.

Des produits sans faux plis 

Ces produits de consommation courante deviennent donc en sélectif des achats haut de gamme très impliquants. Influencés par les prescripteurs venus web ou de la presse féminine, les consommateurs se tournent de plus en plus facilement vers les marques spécialistes qui offrent des produits premiums très spécifiques : masques traitants, soins ciblés, shampoings actifs, etc.

Mathilde Lion analyse : «Les grandes marques de soin prestige ne se sont pas fortement positionnées sur les produits pour cheveux et le marché s’est concentré sur des marques professionnelles comme Leonord Greyl ou Christophe Robin. On voit aussi arriver en France de nouveaux acteurs comme Kardashian, Chi ou Biosilk. Cependant au-delà des marques, on assiste à ce succès des capillaires prestige dans de nombreux pays, en 2015 par exemple ils progressent de 16 % en Espagne et de 13 % au Royaume-Uni, avec des marques en présence très différentes. Le marché britannique est certainement un bon benchmarck pour mesurer le potentiel que représente encore ce segment en France, là-bas les capillaires prestige pèsent 4 %  sur le marché du soin avec un chiffre d’affaires 3,6 fois plus élevé qu’en France.

 

  Top 5 des produits capillaires prestige en France en 2015  (par ordre alphabétique)
1 CHRISTOPHE ROBIN Masque Régénérant 250ML
2 LEONOR GREYL L'HUILE AVANT Shampoing 95ML
3 LEONOR GREYL SERUM DE SOIE 75ML
4 LEONOR GREYL Shampoing MOELLE DE BAMBOU
5 LEONOR GREYL Shampoing REVIVISCENCE 200ML

Source NPD Beautytrends®, prestige en Parfumeries et Grands magasins

ventes marques (hors exclusivités et marques propres).


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Marie Carbonnel (Française), PR Consultante,
Mobile : + 33 (0) 6 21 81 64 22
marie@greenfieldscommunications.com

Remplissez ce formulaire pour en savoir plus !