NPD estime la taille du marché mondial du football à 12.5 milliards d’Euros en 2014

Qui profite le plus de l’effet Coupe de monde, quels produits se démarquent, quels pays tirent le marché vers le haut?

Paris, le 21 mai 2014 : A la veille de l’ouverture du Mondial The NPD Group, un des leaders mondiaux des études de marché, donne les chiffres du marché lucratif du ballon rond.

Une croissance constante depuis 2006 au niveau global

Les chiffres le prouvent – le marché mondial du football se porte très bien et croît à un rythme soutenu depuis 2006 – 4% par an en moyenne. En 2013, NPD avait estimé la taille du marché mondial – comprenant chaussures de football, maillots de football équipement pour la pratique du football - à 11.6 milliards d’Euros et ce chiffre s’élèverait à 12.5 milliards, soit une croissance de +8% en cette année de Coupe du Monde.

«Il faut cependant noter que le rythme de croissance varie d’une année sur l’autre» commente Renaud Vaschalde, analyste Sport pour NPD Group Europe, «les années paires, années de Championnat d’Europe ou de Coupe du Monde, sont des années locomotives tandis que les années impaires sont stables. De plus, nous estimons que ce rythme de croissance va ralentir un peu dans les 5 prochaines années du fait d’un effet de saturation sur le marché européen, du vieillissement de la population mondiale, de l’urbanisation croissante de la population qui pose le problème de la disponibilité d’un terrain de football à proximité de chez soi, et de la concurrence des sports individuels »

Les pays qui se démarquent

D’après les chiffres NPD, les quatre pays qui affichent le plus gros chiffre d’affaire lié au football sont dans l’ordre – les Etats-Unis, le Brésil , le Royaume-Uni et l’Allemagne. La France n’est pas un pays leader pour le marché du football – on la retrouve dans le top 10 mondial à côté de pays de taille de marché comparable (entre 300 et 600 millions d’Euros CA TTC estimé sortie de caisses) qui sont le Mexique, l’Italie, l’Espagne, la Chine et le Japon.

Sur les deux dernières années, ce sont les Etats Unis et l’Amérique Centrale (Mexique) et du Sud (Brésil) qui contribuent le plus à la croissance mondiale du marché. En Europe, le Royaume Uni est un pays étonnant dans lequel le segment Football pèse presque 10% du marché sport tous sports confondus. La France, en revanche, est un pays où il existe d’autres traditions sportives fortes (vélo, randonnée..) qui entrent en compétition avec le football. C’est pourquoi, avec un chiffre d’affaires de 400 millions d’Euros en 2013, le football ne représente que 3.8% du marché du sport en France.

Enfin, même si les pays du Moyen Orient (Qatar, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis) investissent dans le football européen, la pratique sportive de cette discipline y reste limitée.

L’effet ‘Mondial’

NPD estime que la Coupe du monde de football apporte un point de croissance supplémentaire au marché du sport par rapport à une année sans tournoi mondial. Le Mondial 2014 devrait donc contribuer à faire croître l’ensemble du marché du sport de 1% soit une contribution de l’ordre de +2,7 milliards d’Euros de chiffre d’affaire incrémental au marché mondial (le chiffre d’affaire mondial du sport en 2012 était de 273 Milliards d’Euros).

L’effet ‘Mondial’ sera particulièrement perceptible sur les ventes de certains articles comme les maillots de football. Lors de la dernière coupe de Monde en 2010, NPD avait mesuré une croissance de +9% des ventes de maillots par rapport à 2009 en moyenne sur les cinq grands pays Européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie et Espagne). Même chose pour les ventes de ballons qui devraient croître dans la même proportion

que celles des maillots, avec même des pics de vente à plus 30% pendant les 4 semaines de la compétition du 15 juin au 15 juillet.

«40 % de La croissance que l’on attribue à l’effet ‘Coupe du Monde’ provient de produits directement attribuables au football (maillots de football et ballons) tandis que la demande pour les marques de sport en général, plus forte sur cette période de grande actualité sportive représente 60% de cette hausse. Bien au delà des articles de football classiques, les marques vont profiter de l’événement qui va impacter l’ensemble de leurs gammes.» conclut Renaud Vaschalde.

Effet ‘Mondial’ 2010

TYPE DE PRODUIT Taux d'évolution du chiffre d'affaires constaté sur la dernière coupe du monde 2010
en moyenne pour les 5 grands pays européens
de mai à aout 2010 (cumul 4 mois)
MARCHE DU SPORT +5%
MAILLOTS DE FOOTBALL +30%
CHAUSSURES DE FOOTBALL +12%
BALLONS (estimation) +30%

Source: The NPD Group. Estimate based on retail & consumer panels


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Marie Carbonnel (Française), PR Consultante,
Mobile : + 33 (0) 6 21 81 64 22
marie@greenfieldscommunications.com

Remplissez ce formulaire pour en savoir plus !