Quoi de neuf pour le 4 heures ? La nouvelle donne d’une exception française qui pèse 5,5 milliards d’Euros.

Burger contre viennoiserie : à l’heure du goûter, le salé gagne du terrain.

Paris le 15 mars 2017- The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, qui suit tous les mois les habitudes de fréquentation des restaurants de plus de 14 000 consommateurs français, dévoile les chiffres du goûter – cette institution française et rituel clef de consommation en restauration hors domicile. Le fameux créneau du 4 heures reste un moment privilégié en France et concentre plus de 40 % des visites dans des établissements de restauration l’après-midi entre 16h00 et 17h00.  

L’exception française …

Institution de la culture culinaire française, le goûter fait toujours des adeptes aujourd’hui et dynamise la consommation de l’après-midi dans l’Hexagone. Chouchou de la restauration rapide, il lui fait gagner un point de croissance en 2016 l’après-midi, alors que tous les autres circuits sont en baisse sur ce créneau. Sans surprise, les boulangeries sont les grandes gagnantes de ce moment clef qui représente 20 % du total de leurs visites sur la journée. Ainsi, elles doublent leur part de marché en visites pour le goûter -  1 visite sur 4 se fait en boulangeries entre 16h et 17h contre 1 visite sur 8 sur sur la journée entière. Idem pour les GMS (Carrefour, Franprix, Monoprix et autres) qui ont su valoriser ce créneau en proposant des offres sur les collations de l’après-midi ou encore les coffee shops qui eux aussi doublent leur part de marché en visites sur le goûter, comparé au reste de la journée. « Le potentiel offert par le créneau du goûter est vraiment propre à la France » explique Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group « dans d’autres pays européens, comme en Angleterre par exemple, on observe surtout une culture du snacking permanent et une déstructuration du repas. Cet aspect segmenté du snacking l’après-midi, avec un moment bien défini de consommation, est caractéristique d’une tradition bien ancrée dans les modes de consommation des Français».

Si le snacking de l’après-midi 1,6 milliards des visites en Angleterre (contre 2,3 milliards de visites en France), ce dernier est réparti régulièrement entre 14h et 19h, sans le pic du 16 heures que l’on observe spécifiquement en France. Autre particularité hexagonale : les Français sont plus portés sur le sucré et ont tendance à consommer presque 3 fois plus de pâtisseries ou viennoiseries au goûter que leurs voisins d’outre-Manche. 1 visite sur 5 se solde par l’achat d’un produit sucré l’après-midi au Royaume-Uni contre 1 visite sur 2 en France. Contre toute attente, les Anglais consomment deux fois plus de café l’après-midi que les Français, grâce à une offre plus vaste des coffee shops et autres enseignes qui proposent des boissons chaudes à emporter.

Le salé gagne du terrain

Le pain au chocolat (1  visite sur  7), le croissant (1  visite sur  15) et le biscuit ou cookie (1 visite sur 20) sont les trois produits les plus consommés au goûter en France. Depuis 2010, on observe une certaine diversification de l’offre,  grâce à la popularité croissante de produits moins classiques comme les beignets et les muffins. On note aussi l’augmentation de la consommation de  crêpes depuis 2010. Cependant, c’est la progression de la consommation de mets  salés pour le 4 heures qui est la tendance la plus inattendue sur ce moment de consommation. Les catégories des burgers et des sandwichs regroupées ont représenté 1 visite sur 12 alors qu’en 2015 elles ne comptaient qu’une visite sur 20. En 2016, 35 millions de visites incluant au moins un burger  ou un sandwich ont été enregistrées sur le créneau 16h-17h00 en France soit une progression de  40 % par rapport à 2010. On note aussi l’augmentation de la consommation de chips (leur consommation au goûter a doublé en volume par rapport à 2010).

Maria Bertoch, poursuit: « Il est intéressant de voir comment les Français ont su conserver la tradition de la pause goûter tout en s’ouvrant à des tendances plus internationales à travers le choix des produits consommés ».

 

Enfants, quinquas, millenials, chacun sa version

Si le goûter est un rendez-vous incontournable pour les enfants et les ados (35 % des consommateurs de goûter ont entre 0 et 24 ans), les quinquas ne sont pas en reste puisqu’ils représentent une visite sur 5 à l’heure du thé.

Pour les moins de 12 ans, le pain au chocolat domine de loin les préférences au goûter, suivi  par les beignets et  les crêpes. Le duo pain au chocolat / soda fait le bonheur des ados tandis que les  millenials misent sur le donut ou le cookie. Enfin les plus de 50 ans préfèrent un expresso accompagné d’une part de tarte …

Il y en a pour tous les goûts !

 

Notes de l’éditeur :

La restauration commerciale inclut ici les circuits suivants :

  • la restauration avec service à table (cafés/bars/brasseries, restauration à thème et non thématique)
  • la restauration rapide (fastfoods, vente à emporter/livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS, cafétérias)
  • la restauration dans les transports et lieux de loisirs (musées, parcs d’attraction…)



Pour plus d'informations, merci de contacter:

Marie Carbonnel (Française), PR Consultante,
Mobile : + 33 (0) 6 21 81 64 22
marie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

NPD Partners: