Resto : des solos à gogo ! 30 % des visites de la restauration commerciale faites par des personnes seules en 2016

138 millions de visites additionnelles depuis 2010 (+ 9 %).

Paris le 2 mai 2017- The NPD Group, l’un des leaders mondiaux des études de marché, se penche aujourd’hui sur l’augmentation de la fréquentation d’adultes seuls en restauration commerciale. En 2016, ils ont représenté 30 % des visites globales, soit une croissance de 4 % en fréquentation par rapport à l’année précédente. Les dépenses totales des adultes visitant la restauration commerciale seuls sont équivalentes à 11 milliards euro en 2016, près d’un quart de toutes les dépenses du marché.

Les chiffres
Alors que la restauration commerciale a reculé de 3 % en visites ces 6 dernières années, la tendance solo gagne du terrain, enregistrant à elle seule un gain de 138 millions de visites - soit une progression de 9 % entre 2010 et 2016.

Le matin reste le moment le plus solitaire de la journée avec 50 % de visiteurs solos, contre 30 % à l’heure du déjeuner et 15% en soirée avec toutefois de grandes disparités par segment étudié. Si seulement 18 % des commandes de pizzas à emporter sont faites par une personne seule pour sa consommation individuelle, cette proportion grimpe à 50 % pour les visites en boulangerie.

Des solitaires pressés et connectés
Dopée par l’accélération des rythmes de vie, une consommation toujours plus nomade et la déstructuration du temps des repas, la fréquentation en restauration commerciale des solos touche majoritairement les actifs puisque 40 % des visites des 18-49 ans se font seules.

Les outils nomades connectés, tels que les smartphones et les ordinateurs portables ainsi que l’émergence d’un mode de consommation et de prise de repas plus nomade semblent avoir décomplexé les consommateurs individuels et aidé à l’accélération de ce phénomène.

Maria Bertoch, Industry Expert Foodservice, The NPD Group analyse : « Tiraillés entre les exigences du  travail, les déplacements professionnels et le temps pour soi, les solos n’hésitent plus à sacrifier la sacro-sainte pause repas sur l’autel de la rapidité (36 % des visites en restauration rapide se font seules) ou de la mobilité (70  %  d’entre eux prennent un  repas à emporter) afin de vaquer à d’autres occupations à ce moment de la journée. Le déjeuner en solo en restauration à table est habituellement compromis par le manque de rapidité du service. Une solution s’offre aux restaurateurs : proposer moins de plats, mais garantir  un service en 15 ou 30 minutes en fonction du choix. Pour la restauration rapide, le succès des plats solos réside dans la flexibilité  des menus, les options interchangeables et éventuellement de plus petites portions. La déstructuration des repas rapides impose de nouvelles règles du jeu   ».

Et ailleurs ?
La France se rapproche de ses voisins européens tels que la Grande-Bretagne, où les visites des adultes seuls ont enregistré une progression de 10 % sur 6 ans. Seule l’Espagne se démarque, en faisant la part belle aux visites de groupes plutôt qu’aux solos. De l’autre côté des Pyrénées, les adultes seuls ne représentent que 18 % les visites du marché de la restauration commerciale, alors que dans les autres pays européens (Allemagne, Italie, France, Angleterre) ils frôlent les 30 %.

Notes de l’éditeur :
La restauration commerciale inclut ici les circuits suivants :

  • la restauration avec service à table (cafés/bars/brasseries, restauration à thème et non thématique)
  • la restauration rapide (fastfoods, vente à emporter/livrée, sandwicheries, boulangeries, traiteurs, GMS, cafétérias)
  • la restauration dans les transports et lieux de loisirs (musées, parcs d’attraction…)


Pour plus d'informations, merci de contacter:

Lucie Arnaud, Consultante Relations Presse
Tél.: +33(0) 7919 967 346
lucie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

NPD Partners: