Les adultes s’achètent de plus en plus de jouets
NPD revient sur un marché dont les ventes ont doublé en 5 ans

Paris, 16 mai 2018 – Alors que le concept de « ludification ou de gamification de la société »  prend de l’ampleur et que les valeurs ludiques s’insèrent dans de plus en plus de secteurs, The NPD Group révèle que les adultes français (de 18 ans et plus) se  sont offerts plus de 367 Millions d’Euros en jouets en 2017. 1 jouet sur 10 achetés l’année dernière était destiné à un adulte.  Véritable aubaine pour le secteur, cette nouvelle cible dynamise les marchés et représente 11% de l’ensemble du chiffre d’affaires du secteur soit 367 millions d’Euros.

Millennials ou Quinquas – quand jeunesse ne passe pas ….

Les “Millennials” (18-34 ans) dominent la tendance et concentrent 46% des dépenses de jouets des adultes alors que ce pourcentage s’élève à 34% pour la “Génération X” (35-54 ans) et 20% pour les Baby-Boomers (+de 55 ans). Cette tendance est nettement plus forte chez les hommes quel que soit leur âge. Ils représentent 61% des ventes.

 L’achat par Internet est privilégié par les adultes qui s’achètent des jouets puisque 45% des transactions se font en ligne contre 27% pour les achats pour enfants. Même si  Amazon et La Grande Récré sont très populaires chez les kidultes, ces derniers font aussi leurs recherches et achètent sur des sites plus niches et spécialisés.  

Frederique Tutt, Global Industry Analyst, Toys, NPD, commente: « Tout comme la technologie qui s’est imposée pour faire partie intégrante de notre quotidien, les jeux et jouets occupent une place grandissante dans notre société.  Qu’ils répondent à un besoin de décompresser ou de se replonger avec nostalgie dans l’enfance ou qu’ils reflètent des phénomènes de mode ou de société comme la folie Star Wars ou l’engouement pour les Drones, l’attrait des jeux et des jouets dépasse largement les cibles classiques. »

Les joujoux préférés des grands

Les catégories particulièrement performantes auprès des ‘kidultes’ sont les jeux et puzzles (31% des ventes), les véhicules (13%) et les jeux de construction (11%). De nombreuses marques de jouets bénéficient de cet élargissement  des cibles de consommateurs. Au-delà des grands classiques tels que Monopoly, Rubik’s Cube ou Lego qui rassemblent les différentes générations,  les  jeux transgressifs ou ceux qui prennent leur inspiration sur les grandes tendances issues des réseaux sociaux (Pie Face, Speak Out) et les figurines à collectionner des grands blockbusters américains,  ont su s’inspirer de phénomènes de mode fédérateurs et de la loyauté des fans et surfent allégrement sur cette tendance « Kidultes ».

Frédérique Tutt conclut « Le pouvoir d’achat de ces éternels enfants représente un énorme potentiel pour le marché. Etre capable d’identifier les demandes de ces nouvelles cibles est essentiel pour les fabricants. Des grands classiques aux gadgets dernier cri, les kidultes jouent sur tous les tableaux et répondre à leurs attentes est un enjeu de taille pour le marché du jouet. »    



Pour plus d'informations, merci de contacter:

Lucie Arnaud, Consultante Relations Presse
Tél.: +33(0) 7919 967 346
lucie@greenfieldscommunications.com

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.


Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons.

Ce site utilise des cookies. En utilisant ce site, vous acceptez que des cookies soient installés. Pour en savoir plus, voir notre charte de confidentialité.

Follow Us

© The NPD Group, Inc.